Déontologie
La finition est également intimement liée à celle d’origine (vernis, cire, peinture, etc.).

Les solvants utilisés ne sont pas ou peu agressifs pour éviter une détérioration à long terme, les colorants adoptés pour les retouches de teinte ont été testés pour vieillir de manière la plus homogène et naturelle possible. Toute étape est pensée pour pouvoir restituer au meuble son authenticité et sa pérénité.

L’ atelier de Jean-Luc Hoogsteyn allie le savoir faire des techniques ancestrales aux technologies actuelles en privilégiant l’intégrité physique et la conservation des supports et matériaux lors des différentes interventions de restauration.

L’utilisation des colles traditionnelles (os, nerf, poisson, lapin) parfaitement réversibles témoignent du souci constant de préservation.

Les pièces trop fortement détériorées ou manquantes sont remplacées par un matériau identique à l’origine, datant généralement de la même époque.

Les meubles et objets précieux sont soigneusement examinés pour une datation la plus précise possible, permettant dès lors d’orienter la méthode de travail afin de se rapprocher et d’intégrer le style et la technique utilisé par l’artiste ou l’ébéniste de l’époque.
Restauration d'un bureau de pente Napoléon III
Restauration d'un bureau de pente Napoléon IIIRestauration d'un bureau de pente Napoléon III Restauration d'un bureau de pente Napoléon IIIRestauration d'un bureau de pente Napoléon III Restauration d'une commode tombeauRestauration d'une commode tombeau Restauration d'un bureau de pente Napoléon IIIRestauration d'un bureau de pente Napoléon III Restauration d'un bureau de pente Napoléon IIIRestauration d'un bureau de pente Napoléon III Restauration d'une commode tombeauRestauration d'une commode tombeauI
  Design by Visuelle.be